focus sur

Brahim Bouchelaghem

Dans le cadre du festival URBX, Brahim Bouchelaghem présente son projet Face au mur sur le parvis de l’église Saint-Martin à l’occasion de la déambulation dansée ouvrant le festival.

FACE AU MUR

BIOGRAPHIE DE L'ARTISTE

Né à Roubaix en 1972, Brahim Bouchelaghem découvre le hip-hop en 1984. Il se forme et se perfectionne avant de connaître ses premières expériences professionnelles en 1992 et de participer au Battle of the year 96 (auquel il participe encore aujourd’hui). Remarqué par Farid Berki, il intègre la compagnie Melting Spot la même année et rejoint en 1998 la compagnie Käfig pour la création de Récital. Grâce à ces cinq années passées aux côtés de Mourad Merzouki, en 2004, Kader Attou lui propose une reprise de rôle dans Pourquoi pas… Cette pièce inaugure une collaboration et une complicité qui amène la compagnie Accrorap à porter le solo Zahrbat, première création de Brahim Bouchelaghem. En 2006, la compagnie Frank ll Louise lui propose de reprendre un des rôles de Drop it.

En 2007, il rencontre Carolyn Carlson, qui décide de soutenir son travail de chorégraphe, le qualifiant de poète. La même année, il structure la compagnie Zahrbat, fondée en 2005, qui bénéficie du compagnonnage du Centre chorégraphique national Roubaix Nord-Pas de Calais. En 2008, il crée El Firak et en janvier 2009, le solo What did you say ? en collaboration avec Carolyn Carlson. Davaï Davaï créée en 2010 avec le crew de danseurs hip-hop TOP 9 reçoit deux nominations pour les Golden Mask (meilleur spectacle et meilleur chorégraphe).

De 2011 à 2013, il est artiste associé au CCN de Roubaix. Il crée en 2012 Dancewindows, Tracks et un quartet entièrement féminin, pour le Festival Montpellier Danse. En 2013, il installe sa compagnie au Studio 28 à Roubaix, où il développe son projet de création, résidence et enseignement. L’année suivante, le chorégraphe crée l’une de ses pièces phare, Sillons, avant de se lancer dans un projet jeune public qui aboutira à la création de CRIIIIC ! en 2016. Nommé Chevalier des Arts et des Lettres en 2015, puis citoyen d’honneur de la ville de Roubaix en 2016, Brahim Bouchelaghem continue de rayonner en France comme à l’étranger avec notamment sa création, Motion (Peremishchennya), pour 13 danseurs, avec les meilleurs Bboys et Bgirls d’Ukraine, au Théâtre National d’Opérette de Kiev, Ukraine en février 2017 qui fera l’objet d’une reprise version française au Macau Arts Festival en 2019. En 2018, Brahim Bouchelaghem crée Usure, pièce pour 7 danseurs et Run en Nouvelle Calédonie, et en 2021 Almataha, pièce jeune public associant danse et marionnette.